Saint Sébastien
 
     
Mot de passe perdu  
Connexion


Joomla Gallery makes it better. Balbooa.com

Informations glanées sur le site de la Ronde du Bauvaisis

Année Lieu
2021 Montfermeil
2020 Gagny
2019 - 26 mai Brienne le Château
2018 - 20 mai Angy
2017 - 21 mai Condé Sainte Libiaire
2016 - 5 juin Soissons
2015 - 31 mai Provins
2014 - 22 juin Paris - Trois Lys
2013 - 12 mai Compiègne
2012 - 13 mai LA CROIX SAINT OUEN
2011 - 22 mai CHOISY AU BAC
2010 Ermont
2009 SERINGES ET NESLES
2008 FISMES
2008 COINCY
2007 NOYON
2006 DAMMART
2005 CHEZY EN ORXOIS
2005 PONTOISE
2004 PRECY SUR OISE
2003 BLERANCOURT
2002 CHAMBLY
2001 VAILLY SUR AISNE
2000 CHIRY OURSCAMP
1999 DAMPMART
1999 TRACY LE MONT
1999 ESTREES SAINT DENIS
1998 TREMBLAY EN France
1997 GANDELU
1997 CHAMBLY
1996 ERMENONVILLE
1996 SALENCY
1995 CONDE EN BRIE
1995 PIENNES
1994 OULCHY LE CHATEAU
1994 PLAILLY
1994 SENLIS BASTION
1993 PONTOISE LES NOYON
1993 CREPY EN VALOIS
1993 L’HAYE LES ROSES
1992 REMY
1992 FERE EN TARDENOIS
1992 VILLEMOYENNE
1992 LACROIX SAINT OUEN
1991 SERINGES ET NESLES
1991 RETHONDES
1990 ESSOMES SUR MARNE
1990 SERINGES ET NESLES
1990 MORLINCOURT
1990 VINCENNES
1990 L’HAYE LES ROSES
1990 OULCHY LE CHATEAU
1989 CHAMBLY
1989 COMPIEGNE
1989 ROMENY SUR MARNE
1988 PARCY TIGNY
1988 VILLENEUVE SUR FERE
1988 NEUILLY SAINT FRONT
1987 ARCY SAINTE RESTITUTE
1987 BAR SUR AUBE
1987 CHEZY SUR MARNE
1987 CHEZY EN ORXOIS
1987 NOYON
1986 CHACRISE
1986 COINCY L’ABBAYE
1986 SOISSONS
1985 GAGNY
1985 CHIRY OURSCAMP
1985 DROIZY
1984 OULCHY LE CHATEAU
1984 ORROUY
1984 MARIGNY EN ORXOIS
1983 CAMBRONNE LES RIBECOURT
1983 SERINGES ET NESLES
1983 BRANGES
1982 FERE EN TARDENOIS
1982 BUSSY
1982 VERBERIE
1982 VILLEMONTOIRE
1981 SALENCY
1981 CHOISY AU BAC
1981 SAINT REMY BLANZY
1980 GANDELU
1980 VILLERS SUR MARNE
1980 THOUROTTE
1980 NANTEUIL LE HAUDOUIN
1980 BILLY SUR OURCQ
1979 FLEURINES
1979 BUZANCY
1979 LONGUEIL ANNEL
1978 ESSOMES SUR MARNE
1978 SENLIS PORTE DE MEAUX
1978 GRAND ROZOY
1978 SALENCY
1977 LE PLESSIS BRION
1977 CHATEAU THIERRY
1977 CHAMBLY
1977 MURET ET CROUTTES
1976 CHEVINCOURT
1976 APPILLY
1976 CHARLY SUR MARNE
1976 CREPY EN VALOIS
1975 CHATEAU THIERRY
1975 DRESLINCOURT
1975 VILLEMOYENNE
1975 ROMENY SUR MARNE
1975 VILLIERS SUR FERE
1975 RIBECOURT
1975 VILLEBON SUR YVETTE
1974 ESTREES SAINT DENIS
1974 HARAMONT
1974 LA FERTE MILON
1973 BEUVARDES
1973 VARESNES
1973 GUISCARD
1973 CLAYE SOUILLY
1972 CHEZY SUR MARNE
1972 MARGNY LES COMPIEGNE
1972 GANDELU
1972 LACROIX SAINT OUEN
1971 LASSIGNY
1971 TRACY LE MONT
1971 LAON
1970 NOISY LE GRAND
1970 ESSOMES SUR MARNE
1970 OULCHY LE CHATEAU
1969 VIGNEMONT
1969 CARLEPONT
1969 BROUCHY
1969 EPAUX BEZU
1968 FERE EN TARDENOIS
1968 MEAUX
1968 CHATEAU THIERRY
1968 MORLINCOURT
1968 - 19 mai FISMES
1968 BETHISY SAINT MARTIN
1967 APPILLY
1967 LASSIGNY
1967 VILLERS BRETONNEUX
1967 BEUVARDES
1967 TILLOLOY
1967 PIERREFONDS
1967 MONCHY HUMIERES
1967 VINCENNES
1966 BONNESVALYN
1966 VIC SUR AISNE
1966 NOYON
1966 NESLES
1966 PERONNE
1965 NOGENTEL
1965 CHEVRIERES
1965 RETHONDES
1965 NEUILLY SAINT FRONT
1965 CREPY EN VALOIS
1965 NOGENT SUR MARNE
1964 BRASLES
1964 VILLEQUIER AUMONT
1964 ERCHEU
1963 REMY
1963 PONTOISE LES NOYON
1963 LA FERE
1963 GUERBIGNY
1962 BOVES
1962 ROYE
1962 CHASSEMY
1962 VILLENEUVE SUR FERE
1962 CLAYE SOUILLY
1962 VILLIERS SUR FERE
1961 TROSLY BREUIL
1961 VILLERS BRETONNEUX
1961 BONNEIL (Château-Thierry)
1961 EPIEDS
1961 SENLIS PORTE DE MEAUX
1961 COUDUN
1960 RIBECOURT
1960 MOUY
1960 CHATEAU THIERRY
1960 AVRICOURT
1960 BEHERICOURT
1960 VILLENEUVE SUR FERE
1959 CUTS
1959 SAINT SAUVEUR
1959 FONTAINEBLEAU
1959 PIENNES
1959 GRANDFRESNOY
1959 QUINCY VOISINS
1958 APPILLY
1958 PRECY SUR OISE
1958 SAULCHERY
1958 VILLEMONBLE
1958 LIBERMONT
1957 LARBROYE
1957 MONTDIDIER
1957 VINCENNES
1957 VAUCIENNES
1957 VILLERS SUR COUDUN
1957 SOISSONS
1956 MAREUIL SUR OURCQ
1956 MOYENCOURT
1956 CHAMBLY
1956 CRECY EN BRIE
1956 CHAUNY
1955 CAMELIN LE FRESINE
1955 MARQUIVILLIERS
1955 MARGNY LES COMPIEGNE
1955 BETHISY SAINT PIERRE
1954 BREGY
1954 EPAUX BEZU
1954 ESMERY HALLON
1954 FERE EN TARDENOIS
1954 SAULCHERY
1954 VILLESELVE
1954 VER SUR LAUNETTE
1954 DAMMARTIN EN GOELLE
1953 DAVENESCOURT
1953 TRACY LE MONT
1953 CLAYE SOUILLY (assiette en 1955)
1953 ATTICHY
1953 JAUX
1953 LACROIX SAINT OUEN
1952 COINCY L’ABBAYE
1952 CAMBRONNE LES RIBECOURT
1952 THIESCOURT
1952 HAM
1951 RIEUX
1951 CHEVINCOURT
1951 BAILLEUL LE SOC
1951 COMPIEGNE
1950 COEUVRES ET VALSERY (300 ans de la commune)
1950 CHANTILLY (tirs à Romainville)
1950 BEAULIEU LES FONTAINES
1950 THOUROTTE
1950 CHEZY EN OXOIS
1950 CUISE LA MOTTE
1950 NOGENTEL
1950 CONCHY LES POTS
1950 SALENCY
1949 LONGUEIL ANNEL
1949 PERONNE
1949 DOULLENS
1949 LONGUEVAL
1949 CREIL
1949 LE PLESSIS BRION
1949 CANLY
1949 CREPY EN VALOIS (Sainte AGATHE)
1949 NEUILLY SAINT FRONT
1948 COYE LA FORET
1948 ESTREES SAINT DENIS
1948 MORLINCOURT
1948 PERONNE BUSSY
1948 VILLEMOMBLE
1948 LONGPONT
1948 BLERANCOURT
1948 VARENNES
1947 ANDECHY
1947 BUSSY
1947 CLAIROIX
1947 PONT SAINTE MAXENCE
1947 WARZY
1947 BETHISY SAINT MARTIN (1ère Cie)
1947 VARENNES
1946 TRACY LE MONT
1946 CHAMBLY
1946 FERE EN TARDENOIS
1946 NOYON
1946 VARENNES
1939 MONCHY HUMIERES
1939 CARLEPONT
1939 MARGNY AUX CERISES
1939 AMIENS
1939 FONTAINEBLEAU
1938 CREPY EN VALOIS
1938 ROLLOT
1938 ROSNY SOUS BOIS
1938 VILLE
1937 AMY
1937 VILLEMONBLE
1937 CHOISY AU BAC
1937 BROUCHY
1936 SERAUCOURT
1936 CHEVRIERES
1936 RESSONS SUR MATZ
1936 SAINT SAUVEUR
1935 ROYE
1935 WARZY
1935 REMY
1935 VAILLY
1934 VILLEMON
1934 VAUCIENNES
1934 TILLILOY
1934 BABOEUF
1934 ERCHEU
1934 AUBERVILLIERS
1933 NOISY LE SEC
1933 BETHISY SAINT PIERRE
1933 AVRICOURT
1933 PIERREFONDS
1933 MONTDIDIER
1932 MARGNY SOUS MATZ
1932 ARVILLERS
1932 MOYENCOURT
1932 VILLEQUIER AUMONT
1931 LONGUEIL SAINTE MARIE
1931 VIC SUR AISNE
1931 VILLERS BRETONNEUX
1930 VINCENNES
1930 LEUILLY SOUS COUCY
1930 SENLIS (Porte de Meaux)
1930 BETHISY SAINT MARTIN 1930 ??? COMPIEGNE
1930 FRENICHES
1930 CIRES LES MELLO
1929 COUDUN
1929 BERNEUIL
1929 PIENNES
1929 VERBERIE
1928 HAM
1928 JONQUIERES
1928 CHAUNY
1928 ROMAINVILLE
1927 SAINT GERMAIN SUR MORIN
1927 LARBROYE SUR OISE
1927 GAGNY (1ère Cie)
1927 MARQUIVILLIERS
1926 PERSAN BEAUMONT (La Familiale de Persan)
1926 EPIEDS
1926 VILLERS COTTERETS
1926 BETHANCOURT EN VAUX
1926 BOULOGNE LA GRASSE
1926 GRANDFRESNOY
1926 NESLES
1925 BONNEIL
1925 LASSIGNY
1925 ATTICHY
1925 FONTAINEBLEAU
1925 BECQUIGNY
1925 GANDELU
1925 CREPY EN VALOIS (Sainte AGATHE)
1924 LIANCOURT
1924 MARGNY LES COMPIEGNE
1924 BETHISY SAINT MARTIN
1924 FESCAMPS
1923 BEAUVAIS
1923 ESTREES SAINT DENIS
1923 COMPIEGNE
1923 BRECY
1922 CREIL
1922 JANVILLE (lundi de Pentecôte)
1921 ESTREES SAINT DENIS
1921 BELLAU
1921 SEVRAN
1921 GANDELU
1915 ESTREES SAINT DENIS
1914 BEAULIEU LES FONTAINES
1914 CANLY
1914 PRECY SUR OISE
1913 ou 1914 MONTMACQ
1913 BRAISNES
1913 COUCY LE CHATEAU
1913 LACROIX SAINT OUEN
1913 LE MEUX
1913 VINCENNES
1913 CANLY (assiette)
1912 NOGENT SUR OISE
1911 AMIENS (Fondamentale)
1911 NANTEUIL LE HAUDOIN
1911 VILLERS SUR COUDUN
1910 AUBERVILLIERS (2è Cie)
1910 SAINT SAUVEUR
1909 AUBERVILLIERS (1ère Cie)
1909 ORROUY
1909 APILLY
1908 TRACY LE MONT
1907 MAREST DE MATZ
1906 BOULOGNE LA GRASSE
1906 RESSONS SUR MATZ
1905 COMPIEGNE
1905 BAUGY
1903 AMIENS (Fondamentale)
1903 BABOEUF
1903 BONNEIL
1902 VERBERIE
1901 BONNEIL
1901 PIERREFONDS
1901 BETHISY SAINT PIERRE
1900 SOISSONS
1900 PARIS
1899 AMIENS
1899 MONTIGNY-LENGRAIN
1899 COUDUN
1899 CREPY EN VALOIS (1ère Cie)
1899 MONTDIDIER
1898 CUISE LA MOTTE
1898 CHATEAU THIERRY
1898 FONTAINEBLEAU
1897 LABERLIERE
1897 RESSONS SUR MATZ
1897 RICQUEBOURG
1897 MISERY
1897 MORLINCOURT
1897 CUTS
1897 ESMERY-HALLON
1896 SAINT LEGER AUX BOIS
1896 BLERANCOURT
1896 COUCY LE CHATEAU
1896 ROYE SUR MATZ
1896 FRENICHES
1896 NOYON
1896 LASSIGNY
1895 VILLENEUVE SUR PERE
1895 PRECY SUR OISE
1895 LE PLESSIS BRION
1895 VILLEQUIER AUMONT
1894 BETHANCOURT EN VAUX
1894 REMAUGES
1894 TRACY LE VAL
1894 GRANDFRESNOY
1893 CONCHY SAINT NICAISE
1893 ROYE
1893 MONTESCOURT LIZEROLLES
1893 AMIENS
1892 BABOEUF
1892 CHAUNY
1892 MARGNY LES COMPIEGNE
1891 GUIVRY
1890 ou 1896 DAMERY
1890 VARESNES
1890 VILLEMOYENNE
1890 BREUIL
1890 COMPIEGNE
1890 OGNES
1889 COMPIEGNE
1889 SALENCY
1889 CAMBRONNE LES RIBECOURT
1889 HOMBLEUX
1889 ANDECHY
1888 CHANTILLY
1888 TRACY LE MONT
1884 MACHEMONT
1883 BABOEUF
1883 RIBECOURT
1880 ou 1890 BOULOGNE LA GRASSE
1879 SAINT SAUVEUR
1879 BEHERICOURT
1879 SUZOY
1877 COMPIEGNE
1877 MONCHY HUMIERES
1876 MORLINCOURT
1876 LONGUEIL RUCOURT
1875 BETHANCOURT EN VAUX
1875 REMY
1875 VILLEMOYENNE
1874 LABERLIERE
1873 CHAUNY
1873 JAUX
1869 SAINT SAUVEUR
1869 VERBERIE (lundi de Pentecôte)
1868 BETHISY SAINT PIERRE
1868 ROYE
1868 TRACY LE MONT
1867 CREPY EN VALOIS
1866 NOYON
1866 PIERREFONDS
1865 BONNEIL
1865 ROLLOT
1865 LACROIX SAINT OUEN
1863 BONNEIL
1861 BONNEIL
1859 BABOEUF
1854 NOYON
1853 COMPIEGNE
1852 MORLINCOURT
1849 VERBERIE
1848 PONT SAINTE MAXENCE
1848 TRACY LE MONT
1847 BONNEIL
1846 COMPIEGNE
1845 BONNEIL
1843 BETHISY SAINT PIERRE
1842 ou 1846 BONNES
1841 BABOEUF
1838 LA CROIX SAINT OUEN
1825 REMY
1824 BONNEIL
1810 ou 1820 BEUVARDES
1783 NOGENT
1782 BEUVARDES
1778 MEAUX
1774 SAINT QUENTIN
1773 MONTEREAU FONLT YONNE
1764 LA FERTE MILON
1754 CHALONS SUR MARNE
1753 SAINT LEGER AUX BOIS
1752 CHOISY AU BAC
1737 BABOEUF
1729 COMPIEGNE
1718 COMPIEGNE
1717 CHATEAU THIERRY
1716 VIC SUR AISNE
1715 CREPY EN VALOIS
1700 LAON
1687 REIMS
1684 HAM
1672 SAINT QUENTIN
1671 CHATEAU THIERRY
1662 CHALONS SUR MARNE
1660 REIMS
1644 BEAUMONT SUR OISE
1615 CREIL

Saint Sebastien enluminureSaint Sébastien naît aux alentours de 260 à Narbonne, d'un noble du pays et d'une dame de Milan, tous deux fervents chrétiens. Peu après, les parents de Sébastien s'installent à Milan.

Le martyre de Saint Sébastien par Andrea MANTEGNA vers 1480, Musée du Louvre Lorsqu'il atteint l'âge adulte, la 9ème persécution envers les chrétiens éclate à Rome ; Sébastien s'y rend afin de mettre sa foi à l'épreuve.

Bien que n'ayant aucune attirance pour le métier des armes, il s'engage dans l'armée afin d'avoir les mouvements plus libres et des entrées faciles, ce qui lui permet de venir plus aisément en aide aux chrétiens martyrisés.

Remarqué par l' Glossary Link empereur Dioclétien il est nommé Glossary Link capitaine de la Glossary Link garde Prétorienne.

On prête à Sébastien plusieurs guérisons miraculeuses : l'application de la Croix sur les lèvres de Zoé, muette depuis 6 ans lui rend la parole ; Chromace, préfet de Rome, souffrait des atteintes de la goutte ; Sébastien le guérit et le baptise, lui et toute sa Glossary Link famille. Environ 1400 soldats suivent alors son exemple.

En 288, Dioclétien lui reproche sa conduite et tente de le persuader d'abjurer sa foi, Sébastien refuse. Dioclétien ordonne alors aux soldats Mauritaniens - habiles à l'Arc - de se saisir de lui et de le mettre à Glossary Link mort. Sébastien est lié à un arbre et ses propres archers lui tirent dessus le laissant pour mort. C'est alors qu'Irène, veuve du martyr Catule, venant donner une sépulture à Saint Sébastien, s'aperçoit qu'il respire ; il est vivant ! (Certains pensent que ses hommes, en raison de l'affection qu'ils avaient pour lui, évitèrent soigneusement de toucher un organe vital).

Transporté chez Irène, Sébastien guérit et se rend devant l'empereur pour lui reprocher sa conduite et son incroyance. Celui-ci le fait bastonner et ordonne que l'on jette son corps dans les égouts afin que les chrétiens ne puissent à nouveau le "ressusciter", cela se passe le 20 janvier. Une chrétienne, Lucine, retrouve sa dépouille. Il reçoit une sépulture dans les catacombes, non loin du tombeau de Saint Pierre ; Une église sera construite sur son tombeau.
Le culte de Saint Sébastien

Initialement, Saint Sébastien était un Saint fondateur ; c'est au 7ème siècle qu'il devient un saint guérisseur ; en 680, il est invoqué pour délivrer Rome d'une grande peste et garde un rôle protecteur au moyen-âge.

Saint Sébastien est le patron des archers et en 825, sous le règne de Charles le Chauve, le Pape Eugène II confie aux archers le transfert de ses reliques dans l'abbaye royale de Saint Médard, à Soissons.

Saint Sébastien est également le patron des marchands de ferraille et des confréries de charité.

Dans les Compagnies de Tir à l'Arc respectueuses des traditions, Saint Sébastien se trouve présent de façon quasi - quotidienne ; Dans certaines compagnies se trouve un " tronc de Saint Sébastien " où chaque Glossary Link archer condamné symboliquement pour des motifs tels que proférer des grossièretés sur le pas de tir, ne pas saluer avant de lancer sa première flèche ou oublier un objet quelconque dans les locaux de la compagnie verse la somme correspondant à son amende.

La Confrérie de Saint Sébastien est la gardienne des reliques du saint patron des archers, conservées an l'abbaye Saint Médard à Soissons.

Pour certain, un rassemblement de vieux messieurs en armures médiévales et pour d’autres, un groupe d’hommes et de femmes, garant de la tradition du Noble Jeu de l’Arc. La Famille des Chevaliers d’Arc de l’Essonne, fondée en 1981 par la réunion de seize Chevaliers d’Arc venant de toute l’Ile-de-France, est du second cas.

La Famille est composée de Chevaliers et de Compagnies de Tir à l'Arc. Une Compagnie se distingue d'un club sportif par son attachement à perpétuer la tradition en son sein. La présence au Bouquet Provincial, l’Abat l’Oiseau (Tir du Roy), saluer la cible avant la première flèche, parmi les plus simples.

Chevalier du Noble Jeu de l’Arc, est un titre honorifique qui, mise à part, la préséance dans les manifestations traditionnelles, ne leur confère aucun droit particulier par rapport aux autres archers. En revanche, ils ont des devoirs, en particulier celui de perpétuer les traditions et de les enseigner, sans oublier, de donner l'exemple de la serviabilité et de la courtoisie. C'est un titre qui est conservé à vie.

Être Chevalier d’Arc n’est pas un secret seule sa réception l’est.

Pour rappel, depuis 1863, toutes les références à la religion ont été retirées des Règlements Généraux du Noble Jeu de l’Arc rédigés en 1733 par l’abbé Arnaud de POMPONNE. C’est la séparation des Chevaliers d’Arc (qui sont tous archers) et des Chevaliers de l’Ordre de Saint Sébastien (qui ne le sont pas tous). Ces mêmes Règlements Généraux ont été modernisés en 1899 puis en 1958.

Depuis notre fondation, cent soixante-dix-sept nouveaux Chevaliers ont été reçus en notre Famille et nous sommes Membre (fondateur) de la Ronde des Familles d’Ile-de-France qui compte actuellement huit Familles. Pour l’Ile-de-France, si les Familles ont un ancrage local, la Ronde regroupe toutes les bonnes volontés pour perpétuer et enseigner nos traditions suivant les Règlements Généraux du Noble Jeu de l’Arc.

Dans ce jeune XXIème siècle, comme par le passé, les Chevaliers du Noble Jeu d’Arc de l’Essonne continuent à être des passeurs de traditions envers tout un chacun, archer ou non.

Bouquet provincialLe Bouquet Provincial est l’une des grandes fêtes traditionnelles des Archers et des Compagnies d’Arc, et qui nous vient du moyen âge. Vers le XIV° siècle, les Rondes de Champagne, de Picardie et de Paris fêtaient le Bouquet Provincial dans l’esprit des tournois de la Chevalerie.

Cette manifestation, qui est incontournable pour tout Glossary Link archer de la Glossary Link Ronde d’Ile de France voulant participer au Championnat de France Beursault, est avant tout une grande fête bien orchestrée et bien huilée qui se déroule en deux temps ; en premier lieu une journée dédiée à la rencontre des Compagnies et des Archers de France, et pendant une durée de trois à quatre mois, une seconde phase réservée aux tirs débouchant sur un classement et des remises de récompenses.

Le jour du Bouquet, dès cinq heures du matin, 250 à 300 Compagnies de tir à l’arc se pressent, devant la mairie, pour y présenter leur drapeau, accompagné d’un roulement de tambour, et recevoir un numéro dans l’espoir d’être dans les premiers.

Vers 10 heures, la Compagnie organisatrice précédente transmet le vase de l’année passée et offre un nouveau vase au nouveau Glossary Link Capitaine organisateur, a grand renfort de musique, de jeunes filles et de pages tout de blanc vêtues, de chars fleuris et de beaucoup d’émotions.

Ensuite, démarre une parade au centre de la ville dont les rue et les maisons ont été décorées par les habitants ; en tête les jeunes filles en blanc portent les vases fleuris, suivi des Compagnies organisatrices, des Archers derrière le drapeau de leur Compagnie dans l’ordre de leur numérotation, on trouvera dans le cortège, chars, fanfares, groupes folkloriques de danseurs de baladins de comédiens ou de jongleurs.

La parade se termine, après être passé devant les officiels représentant la mairie la région et la fédération, dans un parc suffisamment vaste pour accueillir les porte-drapeaux qui recevront la bénédiction de leur drapeau à l’issue d’une messe orchestrée par un évêque.

A la fin de la messe, un vin d’ Glossary Link honneur est offert aux participants et un repas réunira les officiels. Tous les archers peuvent se retrouver au cours d’un pique nique qu’ils auront amené, où qu’ils auront réservé si l’organisation le prévoit.

Après le repas, les Compagnies qui auront été choisies pourront participer à un tir traditionnel aux assiettes.

Pendant les trois mois qui suivent, les Compagnies dont le drapeau a été présenté peuvent participer aux tirs .

Pour les archers de la région Ile de France, ce tir est obligatoire, même si l’on ne réalise pas ce jour là le score qualificatif, pour pouvoir prétendre à participer au Championnat de France Beursault.

Chaque archer ne peut participer qu’une fois au tir ; s’il y a plusieurs Bouquets d’organisé la même année, il pourra participer à chacun d’eux.

Compte tenu du nombre de tireurs, l’organisation est lourde, et demande l’assistance de plusieurs compagnies voisines possédant un jeu d’arc, tous les week-end de la saison, avec hommes de Glossary Link garde, arbitres et marqueurs.

Le tir est effectué en 20 haltes de deux flèches sur carte spécifique comportant un liseré de couleur or, destiné à réduire la dimension de la zone d’honneur pour être identique à la carte Beursault traditionnelle. Le centre de la carte est composé d’un Glossary Link marmot qui servira à relever les coups au Glossary Link noir dans un classement à la meilleure flèche.

Comme au Beursault, le classement se fait au nombre d’honneur, au nombre de chapelets et au nombre de points. A la fermeture de la saison, une parade peut être organisée entre le jeu d’arc et la mairie ou un gymnase où seront remis les récompenses et les prix auxquels les archers se seront inscrits.

Honneur aux organisateurs et que vive la tradition.

Sous-catégories

Famille des Chevaliers d'Arc de l'Essonne

Quelques photos

  • choisy-au-bac_1_20110522_1143837446
  • AG2013
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Noisy le Grand- 3 mai 1970
  • 20180520_070657
  • choisy-au-bac_1_20110522_1779446563
  • AG2014
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Villebon sur Yvette 25 mai 1975
  • 20180520_070931
  • choisy-au-bac_1_20110522_1943319456
  • AG2015
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Cosnes sur Loire 6 mai 1979
  • 20180520_071201
  • choisy-au-bac_1_20110523_1251368247
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Villier sur Marne 11 mai 1981
  • 20180520_071206
  • choisy-au-bac_1_20110523_1520105575
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets
  • 20180520_071944
  • choisy-au-bac_1_20110523_1898891918
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets
  • 20180520_071945
  • choisy-au-bac_1_20110523_2071154911
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets