Accueil
 
     
Mot de passe perdu  
Connexion

News

Les mandats sont en ligne !

Nouvelle rubrique Mandats dans le menu du haut.

Read more

Les drapeaux de toutes les Compagnies de France et de Navarre

Très belle initiative malheureusement anonyme de recensement de tous les drapeau de toutes les compagnies. Un site à voir absolument : http://drapeauarcherie.free.fr/

Read more

Le tir du Roy de l'Essonne vu par les Francs Archers de Longjumeau

Cette année les Francs-Archers de Longjumeau nons on fait la joie de participer au tir du Roy de l'Essonne et nous livrent un témoignage tout a fait sympathique de cette journée sur leur site internet.  Read more

Nouveau look

Le site a été retravaillé pour plus de confort et une meilleure fiabilité.

Read more

Bienvenue à toutes et tous sur le site de la Famille des Chevaliers du Noble Jeu d’Arc de l’Essonne.

Ce site est destiné à être le lien entre tous les Chevaliers de notre Famille mais aussi, une source d’informations envers ceux qui se posent des questions diverses et variées sur la Chevalerie d’Arc, la tradition, l’histoire de notre merveilleux sport. Nous sommes à votre écoute alors, n’hésitez pas à nous contacter


Éric BARTHÉLEMY
Président de la Famille des Chevaliers d’Arc de l’Essonne
Trésorier-adjoint de la Ronde d’Ile-de-France

Le Tir du Roy est un concours annuel interne à chaque compagnie où les participants tirent chacun leur tour sur un oiseau en bois appelé Papegay ou Papegault et placé soit sur une perche d'une trentaine de mètres de haut, soit sur une cible à une distance de 50 mètres (30 mètres pour les jeunes).

D'après le Bestiaire de'Aberdeen
Feuille d'or sur vélin. Yvette Rousseau
© Compagnie des Archers d'Etampes

L'ordre de tir est fixé de la façon suivante : tire en premier le Roy de l'année précédente, qui a confectionné l'oiseau dont on va se servir ; suivent les Chevaliers, puis les autres membres du Bureau et les autres archers .

La première personne à atteindre l'oiseau est déclaré Roy ou Reine de l'année, à condition que l'oiseau soit bien marqué, ce que va immédiatement vérifier le capitaine ou un autre officier alors que l'archer reste au pas de tir. Si le coup est déclaré valable, tout le monde retourne à la maison des archers, là le nouveau Roy de la compagnie reçoit une écharpe rouge et une timbale en argent, tous deux portant la mention " Roy xxxx " (où xxxx représente l'année où se déroule ce tir), en lui remettant ces objets, le capitaine tient le discours que voici (plus ou moins modifié) :

Silence et chapeau bas!

Au nom de saint Sébastien, Martyr du jeu de l'arc,
ce jeu noble et si franc auquel il n'y a aucune tromperie.

Sire ! Vous qui avez mis le coup du Roy, voici le prix, je vous le présente.
Un genou en terre vous mettez et chacun avec moi va crier :

Vive le Roy !

Ce verre de vin, je vous le donne et, de crainte que vous soyez empoisonné, je vais y goûter le premier.
Et criez avec moi :

Vive le Roy !

Ensuite, le Roy prend possession des cadeaux que chacun avait apportés mais laisse le sien qu'il remettra en jeu pour le Prix du Roy dans un concours dont il déterminera les modalités. Le nouveau Roy peut alors participer au tir du Roy départemental et même national.

Le Roy a le privilège d'être le seul à pouvoir passer sous la porte du Roy pour entrer sur le terrain de tir, , il participe aux réunions du bureau de la compagnie avec voix consultative, s'il n'est pas déjà membre du dit bureau. En revanche, les amendes s'appliquant à lui sont triplées.

Si une même personne décroche le titre de Roy trois années consécutives dans la même compagnie, elle est alors nommée Empereur, se voit remettre une écharpe verte, et gardera le titre toute sa vie, ainsi que ses prérogatives, qui sont les mêmes que celle du Roy.

L'origine de la Chevalerie de l'Arc est aussi ancienne que respectable. Descendants de ces Archers du moyen-âge auxquels, dès le IXème siècle, l'abbé de Saint-Médard-lès-Soissons avait confié la garde des reliques de saint Sébastien et qui se placèrent, pour cette raison sans doute, sous le patronage du saint martyr, les Chevaliers actuels sont les successeurs des vaillants soldats qui, sous le nom de Francs-Archers, figurèrent avec honneur dans nos premières armées permanentes, et qui, plus tard, organisés en Serments ou Compagnies, dotés de franchise et de privilèges spéciaux par tous les Rois de France, depuis Charles V jusqu'à Louis XVI, marchèrent en tête de a milice bourgeoise, dont ils formaient l'élite et la partie la plus active.

Après avoir joui pendant plusieurs siècles d'une existence politique, après avoir été, suivant l'esprit des temps ou les besoins du pays, une institution tour à tour ou en même temps religieuse, civile et militaire, l'Archerie française fut définitivement supprimée et dissoute, lors de la Révolution de 1789, par plusieurs décrets de l'Assemblée Nationale et de la Convention, qui firent rentrer dans le domaine de l'état, les biens possédés par les Chevaliers de l'Arc, et les incorporèrent eux-mêmes dans la garde qui avait remplacé les milices bourgeoises, c'est-à-dire dans la Garde Nationale. Quelques Compagnies d'Arc subsistèrent néanmoins et conservèrent les traditions des réceptions et des usages.

Famille des Chavaliers d'Arc de l'Essonne

SlideShow

  • choisy-au-bac_1_20110522_1143837446
  • AG2013
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Noisy le Grand- 3 mai 1970
  • choisy-au-bac_1_20110522_1779446563
  • AG2014
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Villebon sur Yvette 25 mai 1975
  • choisy-au-bac_1_20110522_1943319456
  • AG2015
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Cosnes sur Loire 6 mai 1979
  • choisy-au-bac_1_20110523_1251368247
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Villier sur Marne 11 mai 1981
  • choisy-au-bac_1_20110523_1520105575
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets
  • choisy-au-bac_1_20110523_1898891918
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets
  • choisy-au-bac_1_20110523_2071154911
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets
  • choisy-au-bac_1_20110523_2077818598
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets
  • choisy-au-bac_1_20110524_1548618694
  • Bouquet 2016 : Soissons
  • Assiettes Bouquets